le pain rassis

Rassis ressuscité :

Faites réchauffer le pain à la vapeur, dans un cuit-vapeur (exactement comme pour vos légumes ).

Plus radical :

Humidifiez le pain sous l’eau du robinet, le temps de le mouiller mais pas de le gorger d’eau, puis passez-le au four à micro-ondes. Il sort comme neuf…Mais ne le reste pas très longtemps. A consommer tout de suite et sans attendre d’éblouissement gustatif.

Autre possibilité :

Emmaillotez le pain dur dans un linge humide et laissez-le tranquillement absorbé l’eau qui lui rendra sa souplesse….mais pas son croustillant

Farce attaque :

Tomate, courgette, oignon, chou ou toute autres préparation farcie ? Impossible d’obtenir une vraie bonne farce sans un peu de pain rassis. Pour le rendre maniable, émiettez-le et imbibez-le de lait, ajoutez 1 oeuf ou 2, la viande ( ou le poisson, ou un légume type potiron ), l’ail et les herbes . Ca ne fonctionne pas avec du pain frais : la farce devient toute collante.

Pas perdu pour tout le monde :

Comme la farce, le pain perdu ne peut s’envisager qu’avec du pain bien rassis… regonflé au mélange lait-oeuf battu. Vous connaissez probablement le traditionnel pain perdu sucré ( avec u peu de poudre de cannelle, c’est à se damner ), mais pourquoi ne pas le tester aussi en version salée, avec du bacon, du gruyère râpé ou du parmesan par exemple.

Panure express :

Moulinez le pain rassis au mixeur. Pas de mixeur ? Raclez-le à l’aide des dents d’un couteau. Vous obtiendrez une délicieuse panure à conserver dans un bocal bien fermé.

Croûtes à soupe :

Utilisez les morceaux de pain rassis comme des croûtons. Nettement plus sain et moins gras ! ça marche aussi pour la fondue savoyarde, comme chacun sait.

Tartine de la deuxième jeunesse :

Encore un très bon moyen de manger du pain qui a perdu sa fraîcheur de jeunesse. Rien de plus simple que de tartiner de crème fraîche ou de fromage blanc les tranches, à servir simplement avec une salade verte et des sardines ou du saumon fumé.

Vous pouvez encore les parfumer en frottant dessus 1 gousse d’ail ou 1/2 oignon, puis y laisser couler un filet d’huile d’olive. On peut ensuite laisser libre cours à son imagination en recouvrant les tartines de tapenade, mini-coeurs d’artichaud, champignons marinés, petits cubes de tomate ou autres denrées délicieuses.



Catégories :Astuces culinaires

Tags:, , , , , , , ,

Un petit com c'est toujours sympa, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :