Panzarotti

Difficulté : Facile

Préparation : 45 min / Réfrigérateur : 3 h / Cuisson : 25 min

Ingrédients pour 4 personnes :

500 g de pommes de terre

350 g de comté

2 oeufs

100 g de chapelure

75 g de farine

1 grosse cuil à soupe de crème fraîche épaisse

50 cl d’huile pour la friture

Sel de camargue

Poivre blanc

Sel pyramide doré (facultatif)

Préparation :

Epluchez et lavez les pommes de terre puis coupez-les en morceaux. Faites-les cuire 20 min dans une casserole d’eau salée.

Egouttez les pommes de terre et passez-les au presse-purée. Ajoutez la crème fraîche, le beurre en morceaux, du sel et poivre. Mélangez bien pour obtenir une purée bien épaisse. Laissez-la refroidir.

Coupez le comté en bâtonnets de 5 x 0.5 environ.

Poudrez vos mains de farine et façonnez des petits boudins de pommes de terre de 6 à 8 cm de long

Enfoncez (pour ma part, j’ai fait une entaille au couteau) délicatement 1 bâtonnet de comté dans les boudins de pommes de terre. Roulez-les légèrement.

Battez les oeufs dans une assiette creuse, versez la farine et la chapelure dans deux autres assiettes. Passez les boudins de pommes de terre successivement dans la farine, l’oeuf battu puis la chapelure.

Placez les Panzarotti ainsi panés 3 h au réfrigérateur.

Faites chauffer l’huile à 170°C dans une grande poêle puis faites dorer les panzarotti pendant quelques secondes.

Egouttez-les sur un papier absorbant

Dégustez aussitôt avec une pointe de sel pyramide doré

Bon appétit à toutes & tous !!

ASTUCE :

– Vous pouvez remplacez le comté par de la mozzarella ou des bâtonnets de gruyère.

– Si vous n’avez pas de sel pyramide doré, vous pouvez utiliser de la fleur de sel ou le sel du quotidien, de même pour le poivre blanc

– Vous pouvez faire votre chapelure vous même comme je le fais avec les biscuits apéritifs, ou encore avec :

– Du pain rassis

– Des biscottes

– Des chips 

– Des céréales 

ou bien l’acheter toute prête

– Vous pouvez jeter un petit morceau de pain dans l’huile de friture. Si le pain brunit et que l’huile frémit, c’est qu’elle a atteint sa température idéale.

– Vous pouvez également tremper le bout d’une baguette chinoise ou d’un cure-dent, si des bulles se forment, c’est que la température est bonne.

– Mais si l’huile fume, c’est quelle est trop chaude. Et dans ce cas là, il vous faudra la jeter et recommencer car elle sera impropre à la consommation.

Un grand merci à Ludivine de chez Epicesettous !!

Version PDF :



Catégories :Féculents, Fromages

Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , ,

Un petit com c'est toujours sympa, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :