Pompon rouge

Je vous présente mon nouveau partenaire, il s’agit de Pompon rouge

La légende voudrait que ce soit sur la nappe de son restaurant favori, à Boulogne-sur-Mer face à la mer, que Jean Delpierre esquissa au milieu du siècle dernier, le visage du petit matelot sympathique qui allait représenter sa célèbre marque Pompon Rouge.

Avant tout, Jean Delpierre était un homme de la mer. Armateur lui-même, il était issu d’une grande famille de marins, son aïeul ayant même été corsaire en Manche. Il avait ainsi construit progressivement, dans son port de Boulogne-sur-Mer, ce qui fut l’une des plus grandes flottilles de pêche de France.

S’il dessina lui-même Pompon Rouge, c’est aussi parce qu’il était grand amateur d’art. Ami des artistes, il commanda de nombreuses œuvres à des peintres officiels de marine tels que Mathurin Méheut, Marin Marie ou Albert Brenet.

Ainsi Pompon Rouge représentait pour lui le meilleur de la tradition maritime française.

Après la seconde Guerre Mondiale, le port de Boulogne-sur Mer était totalement dévasté. Il y reconstruisit son armement, et très vite il eut l’intuition qu’il était très important pour un armateur de valoriser lui-même les produits de sa pêche. C’est pourquoi il bâtit sa première conserverie de poisson, dans l’enceinte portuaire. Il produisit ses premières boites avec les poissons de Boulogne : Colins, harengs et maquereaux avec lesquels la conserverie fabriquait des pilchards, dans les célèbres boîtes oblongues qui firent la première renommée de Pompon Rouge.

Mais c’était aussi un visionnaire. C’est lui, puis ses enfants, qui orientèrent délibérément leur flottille de pêche vers le thon : il fit construire de nombreux thoniers neufs, d’abord des canneurs, puis des senneurs. Les bateaux suivirent les bancs de thon d’abord dans l’Océan Atlantique, au large de Dakar, d’Abidjan, ensuite dans l’Océan Indien, au large de Madagascar.

Bien entendu Pompon Rouge allait suivre les thoniers : des conserveries furent construites dans ces ports d’Afrique, permettant la fabrication de quantités de plus en plus importantes de conserves de thon réputées, fabriquées sur les lieux même de débarquement du poisson.

Pompon Rouge développa ensuite toute une gamme de conserves, au naturel, à l’huile, à la tomate… Pompon Rouge fut même pionnier en produisant les premières salades de thon dans les années 70 et les premières préparations de thon en poches stérilisées, pour lesquels d’ailleurs il remporta un premier prix au SIAL.

Retrouvez grâce au thon Albacore au Naturel POMPON ROUGE « 100% Vapeur » une saveur et un moelleux uniques pour agrémenter idéalement toutes vos recettes.

Voici le produit que j’ai reçu :

Me reste plus qu’a passer en cuisine pour créer de bons petits plats avec ce thon

Un grand merci à l’équipe de chez Pompon rouge !!

Joyeuses fêtes de fin d’année à toutes & tous !!



Catégories :Articles partenaires

Tags:, , , ,

Un petit com c'est toujours sympa, merci

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :